Mes livres publiés


Fort-de-France o la città invisibile, Milan, Unicopli, 2006.

L’ouvrage invite à découvrir la Martinique avec deux romanciers: Patrick Chamoiseau et Raphaël Confiant. À partir de leurs romans traduits en italien, des endroits du quotidien foyalais sont évoqués avant tout comme lieux littéraires. Des jardins publics de La Savane, métaphore toute caribéenne de la rencontre entre la vie et la mort, le lecteur se retrouve ensuite dans l’«En-ville» et constate la dégradation des marchés et des rues commerciales, si importantes pour les romanciers. Les quartiers malfamés Terres-Sainville, Morne Pichevin et Texaco ont inspiré autant de romans, mais que représentent ces lieux en dehors de la fiction? L’auteure, dans cette quête géopoétique, finit par s’égarer entre une ville réelle et son double imaginaire. Ces notes de voyage, teintées d’une véritable passion pour les œuvres de deux grands écrivains martiniquais, montrent que les caractères architecturaux et urbains du Fort-de-France contemporain expriment toujours les stratégies de survie des esclaves sur les habitations.

Pour lire des passages de ce livre ou des comptes rendus le concernant, cherchez dans les commentaires en italien de ce blog, en cliquant ici et ici


Archipels littéraires. Chamoiseau, Condé, Confiant, Brival, Maximin, Laferrière, Pineau, Dalembert, Agnant, Montréal, Mémoire d’Encrier, 2005.

Ces entretiens avec neuf écrivains caribéens permettent à Paola Ghinelli de convoquer un ensemble de nouvelles questions : existe-t-il un « roman caribéen francophone»? la critique contemporaine a-t-elle pu en saisir les problématiques? L’auteure interroge les écrivains sur des aspects qu’ils ont rarement affrontés auparavant, tels que les contraintes d’ordre géographique et linguistique, l’intertextualité, et aussi leurs rapports avec la spatialité et la temporalité. Si les écrivains en viennent parfois aux lieux communs du discours critique quant à certains thèmes comme l’identité, l’exil, ou l’errance, la juxtaposition de leurs points de vue suscite des perspectives de lecture nouvelles et originales. De précieux éclairages sont offerts aux chercheurs, lecteurs et amateurs de cette littérature dont l’auteure souhaite dépasser la définition critique.

L’édition du 15 décembre 2005 de l’émission 10 minutes pour le dire, présentée par Gora Patel sur RFO-France Ô a été consacrée à Archipels littéraires. Cliquez ici pour télécharger la vidéo (partie 1 - partie 2).

3A Télésud a également consacré un espace au débat sur ce recueil d'entretien dans l'émission "Des mots et débats" de Patricia Drailline. Cliquez ici (partie 1 - partie 2) pour regarder l'émission qui a été transmise plusieurs fois au cours du mois de mai 2006.

Lisez les principaux comptes rendus d’Archipels Littéraires: Le Devoir, 31 Décembre 2005 - 1 Janvier 2006 , Africultures, La Tribune des Antilles) et Sudplanète.


Belleville, l’altra Parigi di Daniel Pennac (en collaboration avec Anusca Ferrari), Milan, Unicopli, 2004.

Daniel Pennac a contribué a bâtir le mythe de Paris, du moins aux yeux de ses nombreux lecteurs italiens. Ce guide littéraire propose des itinéraires pour partir à la recherche de ses personnages avant de se concentrer sur le quartier de Belleville. Ce quartier de la capitale française a une histoire singulière dont on trouve souvent les traces dans les vicissitudes de la tribu Malaussène que Pennac a racontées dans sa saga. Le lecteur qui voudra suivre les indications de cet ouvrage devra se servir de son attention, aussi bien que de sa fantaisie, pour saisir les drames et l’ironie de ce quartier. Pour Pennac, la ville est un prétexte à l’écriture et à la création, un lieu d’inventions, une source du romanesque. L’auteur parvient ainsi à déjouer la capacité des lecteurs contemporains de reconnaître le mythe en leur permettant de s'abandonner à la jouissance de l'intrigue. Les images de Paris et de Belleville sont réactualisées.

Pour lire un compte rendu en italien concernant cet ouvrage, cliquez ici.