Ma thèse

Dans ma thèse, j’ai étudié le temps en tant que catégorie critique, en me focalisant surtout sur sa représentation dans la littérature caribéenne contemporaine. Dans ce champ, en fait, des nombreuses œuvres insistent sur la coprésence de différentes perceptions temporelles. La polysémie du terme « représentation » a constitué le point de repère principal au cours de mes recherches car les images, mais surtout les caractéristiques de la représentation iconographique et littéraire, sont souvent un moyen, pour les narrateurs des romans, de déconstruire et réinventer le temps.Ma thèse est presque entièrement consacrée au repérage des textes dans lesquels le temps est un des thèmes de la narration. L’étude approfondie de chaque roman est organisée de manière complexe, et sa section centrale se divise en passé, présent et futur. Cette articulation est ensuite dépassée au cours de la thèse, qui montre que le temps est souvent la métaphore d’un sens d’inadéquation, d’inauthenticité et de frustration par rapport au quotidien. Les caractéristiques de sa représentation dans le roman caribéen montrent la volonté d’imaginer une dimension plus appropriée à la libre expression créative de soi.